Elements biographiques

annelebot juin17Mon parcours musical ressemble à un patchwork :

  • de formations académiques* (piano, écriture, chant, jazz, direction de choeur) et d'auto-apprentissages au gré de mes élans ;
  • de musique écrite et d'improvisation ;
  • de styles : le classique de ma culture familiale, la pop et la chanson de mon adolescence, le jazz (d'abord via les comédies musicales américaines, puis en plongeant dans l'improvisation et l'écriture d'arrangements vocaux sur des standards), et les musiques du monde, au (non-)hasard des rencontres et sonorités d'instruments "exotiques" comme le violon erhu chinois et le doudouk arménien. A travers les années, je suis restée fidèle à cette musico-généalogie que j'aime à faire vivre pêle-mêle en filigrane de mes arrangements et compositions ;

Patchwork de rigueur et d'idées tout emmêlées, de lâcher-prise et de tentatives (infructueuses !) de contrôler tout le son que produit un groupe vocal, de rythmes qui se calent bien sous le pied et de ruptures-surprises, de notes que j'écris en sachant très bien pourquoi, comment, pour aller vers où, et de passages jetés sur le papier sans avoir au départ la moindre idée de ce que ça vient faire là.

Mon parcours professionnel est lui aussi tissé de motifs variés : langues, administration culturelle (**), conception informatique, communication et puis, occupant de plus en plus de place dans la toile générale, direction de choeurs, arrangements et compositions, coaching vocal et cours de chant et d'harmonie. Aujourd'hui, je consacre l'essentiel de mon temps à la musique, parce qu'il y a évidence : c'est là que je donne le meilleur de moi, et c'est ce qui m'apporte le plus de joie. Et, dans ce monde où l'on pourrait se laisser dominer par le principe de réalité et les limitations en tous genres qu'il voudrait nous imposer, quel meilleur chemin suivre que celui de la joie ?

(*) Quelques références :

  • classe d'écriture auprès de Lucie Durand (Conservatoire de Saint-Brieuc, 2003-2007),
  • direction de choeur auprès de Gildas Pungier (Musiques et Danse en Bretagne, 2003-2005),
  • classe de jazz auprès de Jean-Philippe Lavergne et Jean-Mathias Petri (Conservatoire de Saint-Brieuc, 2003-2005),
  • chant : divers professeurs, mais surtout Marie-Françoise Nihoul à Lannion, auprès de qui j'ai aussi énormément appris en direction de choeur.

(**) : Fondation Royaumont (Centre de la Voix, 1990-1993) et Choeur de chambre Mélisme(s), dir. Gildas Pungier (administratrice générale, 2014-2016)

Connexion